Recommandations: Aspirateurs Imprimer cette page PDF

Guide pratique « aspirateurs »

Lors de l’achat d’un aspirateur, il est indiqué de prendre en compte la consommation d’énergie de l’appareil. Les coûts d’électricité qui s’accumulent tout au long de la période d’utilisation peuvent en effet dépasser le prix d’achat. L’aspirateur se décline en plusieurs versions: l’aspirateur à main, l’aspirateur balai et l’aspirateur traineau. Chez les aspirateurs à main et à balai, le moteur, la ventilation, le filtre et le sac sont intégrés dans le corps même de l’appareil. Le tube d’aspiration et la brosse se trouvent sur la partie inférieure du corps de l’appareil tandis que le manche se trouve sur la partie supérieure. Pour ce qui est de l’aspirateur traineau, le moteur, la ventilation, le filtre et le sac sont incorporés dans le corps de l’appareil qui est sur roulettes. Un tuyau relie le corps de l’aspirateur au tube d’aspiration et à la brosse.

Quelques conseils utiles:

• Prenez en compte l’étiquette énergie EU et consultez la liste des appareils les plus efficaces publiée sur Oekotopten.lu

• La performance de l’aspiration dépend de l’appareil de base, du tube d’aspiration, de la brosse et de la technologie des flux d’air. La présence d’un moteur plus puissant ne signifie pas automatiquement que la performance de nettoyage (ou puissance d’aspiration) sera supérieure.

• La performance de l’aspiration est jugée selon qu’il s’agisse de « moquettes » ou de « sols durs ». Les classes de performance indiquent l’efficacité: les appareils les plus proche de la classe A+++ apportant évidemment le meilleur résultat! La performance est jugée bonne pour les tapis avec 75% et atteint 98% sur les sols durs.

• Le niveau sonore est indiqué en décibels. Plus le nombre de décibels est faible, plus l’appareil est silencieux. Même les différences les plus faibles sont audibles.

• Les aspirateurs à main ou en forme de balai ont l’avantage d’être peu coûteux, économes en énergie et faciles à ranger. Néanmoins, leur puissance d’aspiration est plus faible comparée à celle des aspirateurs traineau.

• Il existe des appareils à sacs jetables et des appareils à bacs lavables. De nombreuses marques ont remplacé les sacs en papier par des sacs en vlies, qui restent plus longtemps perméables à l’air. Et comme les pores se bouchent moins vite, la force d’aspiration est préservée plus longtemps. Les aspirateurs à bacs lavables fonctionnent selon le principe « cyclone »: grâce à la force centrifuge, les particules aspirées se déposent aux parois intérieures du bac. Lorsque le bac est vidé, une forte poussière peut se dégager. Les aspirateurs avec sacs ont souvent une meilleure performance d’aspiration/de nettoyage.

• Il est indiqué de remplacer les filtres tous les 2 à 3 mois. Un filtre à charbon actif prévient la formation d’odeurs désagréables dans le sac. Les filtres HEPA conviennent parfaitement aux personnes allergiques. Des filtres bouchés réduisent la capacité d’aspiration et par conséquent l’efficacité énergétique de l’appareil.

• Il est déconseillé de laisser en place des sacs à poussière trop remplis ou bien d’utiliser les sacs pendant trop longtemps. Des sacs et bacs remplis ou même bouchés diminuent la puissance d’aspiration et encouragent la formation de champignons et d’acariens. Il faut dès lors vider le bac, respectivement changer le sac à poussière toutes les 4 semaines au plus tard.

• Les brosses standard peuvent être utilisées pour le nettoyage des moquettes et des sols en bois. Il existe toute une série de brosses spéciales qui permettent d’enlever les poils des animaux ou de nettoyer les canapés ou encore l’habitacle des voitures.

• La consommation réelle d’électricité est fonction de l’option de la puissance d’aspiration et de la capacité d’aspiration réellement atteinte.

LIENS:

o www.ecotrel.lu: association sans but lucratif qui prend en charge la collecte et le recyclage des appareils électriques et électroniques sur l’ensemble du territoire luxembourgeois

o www.sdk.lu: conseil, collecte et élimination dans le respect de l’environnement ; à disposition des particuliers et des entreprises luxembourgeois

 

L’étiquette énergie pour les aspirateurs Etiquette énergie niveau 1 pour aspirateurs universels; en vigueur depuis le 1er septembre 2014

A côté des indications habituelles – consommation énergétique moyenne et émissions sonores en décibels (niveau sonore), nous trouvons non moins de 4 classes d’efficience sur le label, à savoir

• la classe d’efficacité énergétique

• la classe d’efficacité de dépoussiérage sur moquettes

• la classe d’efficacité de dépoussiérage sur sols durs

• la classe d’émission de poussière. Cette classe est un élément déterminant de la qualité de votre appareil et dépend de la technologie de filtration utilisée.

Le label indique e.a. les classes d’efficacité énergétique allant de A+++ à D pour la consommation électrique moyenne. Conformément à la directive européenne Ecoconception pour aspirateurs, cette-dernière est limitée, ce qui fait que la puissance d’aspiration nominale maximale doit se situer en-dessous de 900 watts. La consommation d’un appareil de la classe énergétique A se situe par conséquent en-dessous de 850 watts, ce qui correspond à une consommation annuelle de moins de 28 kWh. Dans la deuxième phase, depuis septembre 2017, la puissance maximale autorisée des aspirateurs est de 900 watts.

Avant l’introduction de l’étiquette énergie, la puissance moyenne des appareils en termes de watts était de plus de 1600 watts, et pouvait même atteindre jusqu’à 3000 watts. Une indication plutôt trompeuse pour le consommateur puisque le nombre de watts ne révèle en rien la véritable efficacité de l’appareil. Il est tout au plus un indicateur de la consommation en énergie et des coûts qui y sont liés. Fait est que les aspirateurs économes en énergie peuvent être tout aussi puissants et performants. Il suffit de consulter les listes d’Oekotopten.lu pour s’en rendre compte. La performance d’un aspirateur dépend en effet de plusieurs facteurs, tels la qualité de sa buse, la technologie de filtration utilisée ou encore l’efficacité de son moteur.

Etiquette énergie niveau 2 pour aspirateurs universels en vigueur depuis le 1er septembre 2017

L’appartenance d’un aspirateur à une classe d’efficacité énergétique donnée dépend de sa consommation annuelle en énergie/kWh (AE). La valeur AE est obtenue au moyen d’une formule complexe, qui combine différents paramètres: la consommation énergétique spécifique de l’aspirateur, un nombre standard de nettoyages(50/an) et une surface habitable standard qui est de 87m². Même le taux d’absorption de la poussière se retrouve jusqu’à un certain niveau dans cette formule. Le nouveau label pour aspirateurs est introduit en 2 phases: La première phase a débuté en septembre 2014 avec l’introduction de l’étiquette énergie obligatoire marquant les classes d’efficacité énergétique allant de A à G. Afin de prendre en compte les futurs développements technologiques, l’étiquette était adaptée au 1er septembre 2017 et renferme alors les classes allant de A+++ à D. Les autres caractéristiques resteront inchangées.

L’obligation d’étiquetage ne concerne pas les aspirateurs à liquides, les combinés liquides/secs, les aspirateurs équipés d’accumulateurs, les aspirateurs industriels, les robots aspirateurs, les systèmes d’aspiration centralisée, les cireuses ainsi que les aspirateurs pour l’usage extérieur. L’obligation concernera néanmoins les aspirateurs à filtration aquatique depuis le 1.9.2017. La valeur absolue pour la consommation annuelle en kWh (AE) est indiquée également sur l’étiquette énergie. Il s’agit d’une valeur indicative, la vraie consommation dépendant finalement aussi de l’usage qui est fait de l’appareil.

Comme pour tous les appareils soumis à l’obligation d’étiquetage, une directive européenne dite Ecoconception est parallèlement entrée en vigueur (666/2013/EU). Cette dernière impose des exigences minimales en termes de consommation énergétique et d’autres caractéristiques d’importance environnementale. Depuis le 1.9.2017, l’aspirateur a sa puissance nominale maximale autorisée de 900 watts, alors qu’elle était déjà limitée à 1600 watts pour les aspirateurs mis sur le marché depuis le 1er septembre 2014. Au-delà, il existe également des exigences minimales pour ce qui est de l’absorption et de l’émission de poussières ainsi que du niveau de puissance sonore.

Dernière modification: 06.11.2017
Categories de produitsAspirateurs